Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bienvenue!

D’un jour à l’autre vous raconte la petite vie de Dr Butterfly. Après quelques années à Baltimore, je suis maintenant parisienne !
Pour me contacter :cdino21@hotmail.com 

Recherche

de livres en livres

derniers lus
la valse lente des tortues Katherine Pancol
en ce moment
je te retrouverai John Irving
la chaussure sur le toit Vincent Delecroix

Au Fil Des Mois

5 décembre 2007 3 05 /12 /décembre /2007 21:30

J’ai ouvert ce blog un 4 décembre 2005 dans le but de rencontrer des gens ! J’étais à l’époque à Baltimore, je venais d’avoir la confirmation que je revenais en France l’année d’après, destination Paris ! Aaaahhh Paris…et là je me dis…oups!! mais je ne connais personne à Paris !
Le blog a donc été le moyen que j’ai choisi pour rencontrer des parisiens…et bien je peux vous dire, j’ai bien fait ! j’ai rencontré des parisien(ne)s, des non parisien(ne)s très sympas (les non sympas on n’en parle pas, hein ?! pas la peine)…et de fil en aiguille…par certain(e)s bloggeur(se)s j’ai rencontré d’autres bloggeur(se)s et aussi des non bloggeur(se)s…c’est trop génial ! Un clin d’œil spécial à Giao, Célinette, Sandrine et 4largo ...ils savent pourquoi !

bref je voulais vous dire merci (oui encore merci !) à Vous Chers Lecteurs de prendre quelques minutes de votre temps pour venir me lire !

Repost 0
3 décembre 2007 1 03 /12 /décembre /2007 19:48
On était prévenu ce film est construit sur le dialogue...oui, mais quels dialogues!
Réalisation très bien faite qui passe de dialogues en "huit clos" à des images fortes, parfois dures qui ne laissent pas indifférent...Le film passe très vite malgré tous les dialogues qui donnent une bonne idée de la mentalité des bureaucrates par rapport aux soldats et l'implication des médias. Pourquoi Ernest et Arian se sont-ils engagés? lionsagneaux.jpgParce qu'ils voulaient un monde meilleur...et pourtant...
On a le sentiment d'être dans le feu de l'acion...le film ne donne pas la solution au problème...mais la fin est touchante, émotive...Meryl Streep, Tom Cruise, Robert Redfort montrent encore une fois qu'ils sont de bons acteurs...Michael Pena, Derek Luke et Andrew Garfield soufflent la jeunesse dans ce film.   
synopsis. Ils sont six. Tous sont impliqués de près ou de loin dans le combat de l'Amérique contre le terrorisme. Chacun arrive à un tournant de sa vie, et les enjeux ne vont en être que plus élevés... A Washington, un sénateur aux ambitions présidentielles essaie de vendre la dernière stratégie globale à une journaliste d'information de télévision redoutée. Entre eux, c'est une lutte d'intelligence, de charme... et d'intérêts. Dans une université de la côte Ouest, un professeur idéaliste tente de convaincre un étudiant blasé de changer l'orientation de sa vie pour réaliser son potentiel. De l'autre côté de la planète, dans les montagnes enneigées de l'Afghanistan, deux de ses anciens élèves, loin des discours politiques et des arguments de leurs mentors, se battent juste pour survivre...
Repost 0
29 novembre 2007 4 29 /11 /novembre /2007 19:51
bouglione.jpgJ'adore le cirque du traditionnel au plus moderne -comme le cirque du soleil que j'ai eu la chance de voir à Baltimore. Mardi soir direction le cirque d'hiver pour le nouveau spectacle du cirque Bouglione "vertiges". Jongleurs, acrobates, dompteurs, numéro avec l'éléphante du cirque, numéro de tissu aérien, roue de la mort, la femme canon...dans ce specacle, tout le charme du cirque traditionnel est rassemblé...oui mais le cirque ne serait pas ce qu'il est sans les incontournables clowns! Toto Chabri et Cie de Belgique, clowns traditionnels -le clown Toto a d'ailleurs fêté ses 75 ans et 55 ans de carrière!!! On est resté la bouche ouverte car Toto est dynamique, il fait rire et ne fait pas du tout son âge! Et un clown plus "moderne" Housh-ma-Housh d'Ukraine, qui dégage un humour décalé et original.
Sous l’œil du clown Alberto Caroli (le clown blanc) et le fameux monsieur Loyal Sergio, « Vertige » est un spectacle pour les petits ET les plus grands qui ont gardés leur âme d'enfant! On s'est drôlement bien amusé! En plus on a croisé, une animatrice de notre enfance....oui Dorothée!
Repost 0
25 novembre 2007 7 25 /11 /novembre /2007 22:19

Soirée anniversaire de Giao qui fêtait ses 37 printemps ! Soirée PINK au  programme !
Samedi, journée bien remplie à courir pour aller chercher les cadeaux (merci à ceux qui ont participés !). Carrefour, Fnac et Louis Vuitton situé avenue Montaigne (ouh la la…. cette avenue est remplie de chouettes boutiques pour une nana comme moi, qui aime la haute couture, la mode et la qualité). Cette petite escapade m’a donc permis de rentrer dans quelques boutiques -comme Chloé ou Zadig et Voltaire (bon j’ai rien acheté… j’ai pas le budget! mais c'est pas l'envie qui me manquait...) et maintenant je suis fichée chez LV, la classe ! hi hi hi!!
Merci à Claire d’avoir proposé cette chouette idée…pink=rose, la couleur (thème de la soirée), mais aussi la
fleur ! Et Giao avec sa grande générosité offre régulièrement une rose à celle(s) qui l’accompagne(nt) pour la soirée. Pour ma part, Il m’en a offert à deux occasions, j’ai séché la première pour garder le souvenir…Alors une belle occasion pour lui en offrir !
La soirée est racontée chez notre hôte –photos à l’appui, cliquez
ici. Très chouette soirée qui m’a permis deannivgiao.jpg voir et revoir avec grand plaisir certaines personnes que j’apprécie bloggeurs, artistes, ou d’ailleurs.
Dimanche, le réveil fut difficile et un peu douloureux -le dos en vrac…ben ouais, je suis restée pas mal debout à papoter avec les uns et les autres, j’ai dansé un peu et le dos n’a pas supporté vue son état en ce moment…mais bon je ne pouvais pas rester assise bien gentiment toute la soirée, je voulais aussi en profiter !
Ce soir…tranquilou avec mon homme…dodo pas trop tard, demain boulot et c'est reparti pour une semaine!

Repost 0
22 novembre 2007 4 22 /11 /novembre /2007 21:23

Quelle tristesse en apprenant aujourd’hui la mort de ce grand homme de la danse.
bejart.jpgEn tant qu’ancienne danseuse, j’ai toujours été en admiration devant ses grands chefs-d’œuvre (les plus connus : le sacre du printemps ou le boléro). En cinquante ans de compagnie, il a mis en scènes plus de deux cents ballets. donn.jpeg
Maurice Béjart excelle dans le style transitoire et acrobatique du néoclassique. Sa base, des positions académiques pures qu’il déstructure. Par son style, il démocratise la danse…le tutu s’évapore et le corps fait surface, il met en valeur soit le danseur, soit la danseuse, soit la fusion des deux. Il sort les ballets de l’opéra et les mets en scènes dans de grands espaces -du théâtre au Palais Garnier ou au palais des Sports, des arènes aux chapiteaux de cirque.
Maurice Béjart, l’homme qui a révolutionné la danse, donnera sa dernière création, avec sa troupe, son talent et son âme de danseur, en février prochain… « le tour du monde en 80 minutes ».

Repost 0
21 novembre 2007 3 21 /11 /novembre /2007 23:10
michel-berger-03-02cd6.jpg22h20 : Je suis devant mon écran d’ordinateur, après une longue journée de boulot, je regarde mes emails, quelques blogs, les news (la grève est reconduite, grrr). J’essaie de me convaincre qu’il faut que je bosse…j’ai cet article à relire pour donner mes corrections demain…et puis j’allume la TV, je zappe…je tombe sur ce bel hommage de France Gall à Michel Berger…ah oui c’est vrai, zut j’avais oublié ! Malheureusement c’est la fin de l’émission, j’écoute les dernières chansons…Je me souviens -Michel Berger est décédé le 2 août 1992, j’étais à l’hôpital pour une rupture du tendon d’Achille…j’ai encore dans ma tête ce moment -la chambre que je partageai avec une ado, la petite télé suspendue au mur, branchée sur M6…et la tragique nouvelle…
Les chansons de Michel Berger, elles sont belles, on les fredonne souvent…difficile d’en choisir une...il y a en a tellement que j’aime…

Y'a comme un goût amer en nous
Comme un goût de poussière dans tout
Et la colère qui nous suit partout

Y'a des silences qui disent beaucoup
Plus que tous les mots qu'on avoue
Et toutes ces questions
Qui ne tiennent pas debout

Evidemment
Evidemment
On danse encore
Sur les accords
Qu'on aimait tant Evidemment
Evidemment
On rit encore
Pour les bêtises
Comme des enfants
Mais pas comme avant

Et ces batailles dont on se fout
C'est comme une fatigue, un dégoût
A quoi ça sert de courir partout

On garde cette blessure en nous
Comme une éclaboussure de boue
Qui n'change rien, qui change tout

Evidemment
Evidemment
On rit encore
Pour les bêtises
Comme des enfants
Mais pas comme avant
Pas comme avant...

Repost 0
18 novembre 2007 7 18 /11 /novembre /2007 20:52

americang.jpgDenzel Washington est un acteur qui ne me déçoit jamais…et cette fois encore il a un rôle qui lui va bien et qu’il maitrise formidablement bien !
Denzel Washington est charismatique dans son rôle de gangster. Le film est excellent. L’enquête du flic « trop honnête » -joué parfaitement par Russel Crowe- est plus que réaliste : des gangsters, des ripoux, une maman, une ex femme, la garde d'un enfant…du monde, beaucoup de monde impliqué… mais on suit très bien l’histoire de ce malfrat 'Franck Lucas'. L’histoire vous tient -corruption, extorsion, meurtre…famille- et les 2h37 de film vous ne les voyez pas passer.

Synopsis.
Début des années 1970, New York. Frank Lucas a vécu pendant vingt ans dans l'ombre du Parrain noir de Harlem, Bumpy Johnson, qui en fait son garde du corps et confident. Lorsque son patron succombe à une crise cardiaque, Lucas assure discrètement la relève et ne tarde pas à révéler son leadership, son sens aigu des affaires et son extrême prudence, en prenant pour auxiliaires ses frères et cousins et en gardant un profil bas. Inconnu de la police comme des hautes instances de la Cosa Nostra, Lucas organise avec la complicité d'officiers basés au Vietnam un véritable pont aérien et importe ainsi par avions entiers des centaines de kilos d'héroïne pure, qu'il revend à bas prix dans les rues de New York. Tandis que Lucas amasse ainsi, en toute discrétion, une fortune colossale, l'inspecteur Roberts du NYPD enquête patiemment sur l'origine et le fonctionnement de ce marché parallèle d'un genre inédit, et finit par soupçonner l'insaisissable Frank Lucas. Une étrange partie de cache-cache commence alors entre ces deux solitaires perfectionnistes dont les destins seront bientôt inextricablement mêlés...

Petite anecdote: on a failli renverser Anne Roumanoff alors qu'elle tentait de traverser le boulevard des capucines alors que c'etait rouge pour elle! 

Repost 0
12 novembre 2007 1 12 /11 /novembre /2007 21:40

Lorsque Giao m’en a parlé…je me suis dit « pfff, encore un mec de la TV qui veut faire son comique ! »…Ce mec c’est un des mecs de Queer -euh…connais pas…mais si !!! les 5 garçons  qui s’occupent d’un mec qui fait appel à eux pour être relooké, mieux dans sa peau et dans sa tête…ah oui !!! mais j’étais à Baltimore à ce moment là, donc je ne connais que la version américaine ! Bref…comme je suis curieuse, j’y suis allée…en bonne compagnie ;o)

 gillestessier.jpg« A Coach de vous ! » est le titre du spectacle…
Le coach c’est Gilles Tessier, ex chroniqueur dans l'émission " Le fou du roi " sur France Inter, qui était donc aussi un des fameux coach psy de l'émission « Queer », diffusée sur TF1. Il a aussi écrit le livre « la méthode Queer » pour donner des recettes et astuces de la vie à deux.
Dans son one man show, Gilles Tessier danse, chante, coach et fait rire. Un coaching de minou et biquette avec beaucoup d’humour, une interaction directe avec le public, Gilles est proche des gens
et on a envie d’être proche de lui !
Un petit verre après le spectacle, j’ai vu en face de moi un homme attachant et à l’écoute…
Bref, je vous conseille vivement d’aller voir Gilles Tessier, vous allez rire, et vous amuser ! pour plus d’infos, cliquez ici.
Gilles Tessier, c’est bon pour la santé (morale car physique c'est toujours pas la forme  pour moi...)!

Repost 0
8 novembre 2007 4 08 /11 /novembre /2007 17:22

George Clooney dans Michael Clayton
le film: Mouais…sans plus…
george-clooney.jpgGeorge: George porte le film c’est clair ! il joue bien, un rôle pour lui ! histoire bien ficelée mais le film manque de rythme…Tom Wilkinson est parfait dans son rôle d’homme « illuminé »…Sommes nous manipulés par les enjeux financiers ?

Synopsis. Avocat dans l'un des plus grands cabinets juridiques de New York, Michael Clayton arrange discrètement et par tous les moyens les affaires embarrassantes de ses clients. On lui confie le dossier douteux d'une puissante firme agrochimique. Lorsqu'il découvre que cette multinationale sans scrupules est prête à faire des millions de victimes pour s'enrichir, il ne peut plus échapper au choix qui s'impose à lui : étouffer la vérité ou la faire éclater, au péril de sa vie...

   

Albert Dupontel dans Chrysalis 

le film: Bon moment ciné !
chrysalis.jpgDupontel: Dupontel joue un personnage sombre et inquiétant, mais qui laisse apparaitre de l’émotion et qui vit dans un milieu aussi sombre ! C’est bien joué, bien réalisé…les couleurs tournent dans le noir, le gris et le blanc qui donne l’ambiance du film et de l’histoire… mémoire / souvenir, on efface tout et on recommence ?
 

 

Synopsis. Parce qu'il s'agit de l'assassin de sa femme, David Hoffmann, lieutenant à la police européenne, accepte de reprendre du service pour traquer un dangereux trafiquant soupçonné d'une série de meurtres. Une enquête qui le mènera vers une clinique à la pointe de la technologie, dirigée d'une main de fer par le professeur Brügen. Quand la vérité se loge au coeur du souvenir, la mémoire se révèle un bien précieux, objet de toutes les convoitises. Pourtant, certains souvenirs ne s'effacent jamais...

 

Alors qui est le gagnant ?

Repost 0
5 novembre 2007 1 05 /11 /novembre /2007 21:05

Rien de mieux qu’après une semaine bien chargée qu’un week-end en dehors de Paris ! Non je n’avais pas pris mon vendredi pour faire un long week-end de 4 jours, mais deux jours deux villes fut le programme !
Chartres, une ville que je ne connaissais que par le nom de la fameuse cathédrale que je n’avais jamais vue ! Maintenant je peux dire que je l’ai vue, je suis même rentrée dedans ! c’est vraiment un lieu magnifique et gigantesque ! Petit tour dans Chartres, petite ville bien sympathique, propre et dynamique (la nouvelle médiathèque est une pure merveille construite dans l’ancienne poste). L’homme à la lampe torche m’a fait découvrir sa ville (bon j’avais oublié mon appareil photo…alors j’ai pas de photo pour le moment mais j’y retournerai !)
Puis Rouen, ma ville natale, un petit tour dans les vielles rues, la cathédrale, le gros horloge…j’ai fait découvrir ma ville à l’homme à la lampe torche.
En plus de faire découvrir nos villes respectives, nous avons découvert nos parents respectifs. Ouh la la !! me direz vous, une étape dans la vie d’un couple ! oui une étape si naturelle comme l’est notre relation, un joli moment que nous avons partagé…et ça fait du bien !

Repost 0