Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bienvenue!

D’un jour à l’autre vous raconte la petite vie de Dr Butterfly. Après quelques années à Baltimore, je suis maintenant parisienne !
Pour me contacter :cdino21@hotmail.com 

Recherche

de livres en livres

derniers lus
la valse lente des tortues Katherine Pancol
en ce moment
je te retrouverai John Irving
la chaussure sur le toit Vincent Delecroix

Au Fil Des Mois

14 janvier 2008 1 14 /01 /janvier /2008 21:57
"Come back to me" ...la phrase qui nous tient pendant tout le film...
Une romance qui tourne au drame...
"Reviens moi" est un beau film...une belle histoire, une belle mise en scène et un bon jeu des acteurs. Images et musiques nous conduisent dans la vie de deux amants. Cécilia (Keira Knightley) et Robbie (James McAvoy) envoutent le film par leur amour...Briony, la petite soeur de Cécilia, par qui l'histoire d'amour se transforme en drame, est joué par différentes actrices plus émouvantes les unes que les autres -Saoirse Ronan (13 ans), Romoia Garai (18 ans), et Vanessa Redgrave (adulte)...
18828930.jpgsynopsis. Août 1935. Malgré la canicule qui frappe l'Angleterre, la famille Tallis mène une vie insouciante à l'abri dans sa gigantesque demeure victorienne. La jeune Briony a trouvé sa vocation, elle sera romancière. Mais quand du haut de ses treize ans, elle surprend sa soeur aînée Cecilia dans les bras de Robbie, fils de domestique, sa réaction naïve face aux désirs des adultes va provoquer une tragédie et marquer à jamais le destin du jeune homme.
"Reviens moi" décroche le "meilleur film dramatique" et le "meilleure musique"aux Golden Globes.
Repost 0
Published by Dr Butterfly - dans d'un jour a l'autre
commenter cet article
9 janvier 2008 3 09 /01 /janvier /2008 14:40
alors petit retour en arrière sur mon histoire avec  Monsieur EDF! bon comme je suis un peu paresseuse : cliquez ici  et  ici !
Il y a quelque temps, une lectrice nommée Isa m'avait laissé un commentaire:
"Et ça a donné quoi la lettre à monsieur EDF? Parce qu'il m'arrive exactement la même chose, et en ce moment, il fait 5°C! Donc c'est mieux pour le contenu du frigo, mais moins sympa pour le chauffage! Si ça a marché, tu l'as envoyée à qui et quel a été le geste commercial? "

Et j'avais répondu: "j'ai envoyé en lettre recommandée avec accusé réception à l'agence EDF administrative de ma ville.  C'était en septembre...à ce jour je n'ai toujours rien reçu...en janvier je pense que je vais les sonner de nouveau! bon courage à toi!"

Pour être précise, ma lettre était plutôt un dossier constitué d'une lettre expliquant ma situation avec la liste de toutes les dépenses causées par cette coupure de courant...j'avais joint le maximum de justificatifs...et le montant s'élevait à peu près à 150 euros...

Et bien EDF, déguisé en papa Noël, est venu me laisser un message sur mon répondeur : "mademoiselle...bla bla bla...suite à votre courrier que nous avons reçu le 28 novembre (euh... de septembre à fin novembre elle en a mis du temps!) ... bla bla bla...je vous présente les excuses au nom d'EDF...bla bla bla...et vous informe qu'un geste commercial sera effectué... d'un montant de ...25 euros! bla bla bla..."benefices-d-EDF.jpg

Ah ouais cool...25 euros sur 150...ça me fait une belle jambe! en plus en recevant ma facture, c'est pas -25 euros mais -21,80 euros pour le geste commercial! certains vont me dire "c'est mieux que rien du tout"!
certes...mais bon...

Fin de l'histoire...
Repost 0
Published by Dr Butterfly - dans d'un jour a l'autre
commenter cet article
4 janvier 2008 5 04 /01 /janvier /2008 21:13
oui en vrac...c'est en résumé l'état dans lequel je suis depuis quelque temps! alors pas trop d'énergie pour écrire ici, passer par chez vous...pourtant j'ai des choses à dire!!!
alors je vous livre tout en vrac, vous ne m'en voulez pas trop?!

- En vrac dans la tête..préparation des dossiers pour les concours, j'ai la tête qui bouillonne...

- En vrac dans le corps...je suis fatiguée...ben pourtant j'ai pris quelques jours de vacances...mais ça n'a pas suffit à priori...bon le dos c'est mieux mais c'est pas ça encore! cure de vitamines?!

- Ciné en vrac...dernier ciné en 2007 avec :
"Je suis une légende" bon film, Will Smith joue bien dans ce film.
synopsis : Robert Neville était un savant de haut niveau et de réputation mondiale, mais il en aurait fallu plus pour stopper les ravages de cet incurable et terrifiant virus d'origine humaine. Mystérieusement immunisé contre le mal, Neville est aujourd'hui le dernier homme à hanter les ruines de New York. Peut-être le dernier homme sur Terre... Depuis trois ans, il diffuse chaque jour des messages radio dans le fol espoir de trouver d'autres survivants. Nul n'a encore répondu. Mais Neville n'est pas seul. Des mutants, victimes de cette peste moderne - on les appelle les "Infectés" - rôdent dans les ténèbres... observent ses moindres gestes, guettent sa première erreur. Devenu l'ultime espoir de l'humanité, Neville se consacre tout entier à sa mission : venir à bout du virus, en annuler les terribles effets en se servant de son propre sang. Ses innombrables ennemis lui en laisseront-ils le temps ? Le compte à rebours touche à sa fin...

"Hitman" euh comment dire : j'ai pas aimé...(heureusement qu'on a la carte UGC illimité maintenant)
synopsis : Crâne rasé, code barre tatoué sur la nuque, costume noir, chemise blanche et cravate rouge : l'agent 47 est le plus mystérieux et le plus insaisissable des tueurs professionnels. Réputé pour la minutie avec laquelle il va jusqu'au bout de ses missions, il obéit toujours à un protocole strict : extrême vigilance, extrême discrétion et extrême soin apporté à l'exécution de ses contrats. Patience et détermination sont ses deux armes de prédilection. Rien ne l'arrête. Sa signature : l'absence de preuves. Sa spécialité : disparaître sitôt sa mission accomplie. Un vrai fantôme, obligé de se découvrir le jour où Belicoff, candidat aux élections russes, lui tend un piège. Avec Interpol, les services secrets russes et trois tueurs de sa propre agence à ses trousses, l'agent 47 est contraint de briser son propre protocole pour mener à bien sa mission...

"La nuit nous appartient" j'ai beaucoup aimé! mafia, famille, drogue, amour...tout y est pour monter une bonne histoire sombre!
synopsis: New York, fin des années 80. Bobby est le jeune patron d'une boite de nuit branchée appartenant aux Russes. Avec l'explosion du trafic de drogue, la mafia russe étend son influence sur le monde de la nuit. Pour continuer son ascension, Bobby doit cacher ses liens avec sa famille. Seule sa petite amie, Amada est au courant : son frère, Joseph, et son père, Burt, sont des membres éminents de la police new-yorkaise...Chaque jour, l'affrontement entre la mafia russe et la police est de plus en plus violent, et face aux menaces qui pèsent contre sa famille Bobby va devoir choisir son camp...

- Réveillon du jour de l'an en vrac? meuh non! Mr Giao en parle très bien ici ! photos en vrac à l'appui!m-c80e05b531b0d8f9d5b60cc550ea06ed.png

- Musique en vrac...téléchargement de l'album de Yaël Naim  sur Itunes dans mon petit Ipod Touch GENIAL!!!!! à écouter en boucle (pas en vrac, hein?!)

en vrac... merci pour vos gentils commentaires sur les deux derniers "bla bla"...je prends note...

je vous dis à bientôt ?!!
Repost 0
Published by Dr Butterfly - dans d'un jour a l'autre
commenter cet article
1 janvier 2008 2 01 /01 /janvier /2008 13:49
Tous mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année!  Plein de ...TOUT ce que vous voulez!MOD-7-MEILLEURS-VOEUX.jpg
Repost 0
Published by Dr Butterfly - dans d'un jour a l'autre
commenter cet article
28 décembre 2007 5 28 /12 /décembre /2007 13:02
Cela fait plus de 20 ans que je n'ai pas fêté Noël avec ma famille (mon père, mes frères et mes grands parents). La période de Noël est toujours une mauvaise période pour moi...seule avec ma mère, à aider au repas des petits frères des pauvres ou encore avec la famille de mes ex...le réveillon de Noël est toujours un moment triste et douloureux...une famille déchirée ne sera plus jamais recomposée...
Cette année, les parents de mon homme nous ont invitées, ma mère et moi, pour passer le réveillon avec eux à Chartres. Un accueil chaleureux nous a été offert. Le réveillon fut joyeux, je me suis sentie entourée, aimée...et çaipod-touch.png m'a fait très chaud au coeur. J'ai été gatée, pas seulement par les cadeaux, mais simplement par le fait d'être accueilie dans cette famille sans jugement mais avec amour.
Pour les cadeaux, mon homme m' a en effet bien gatée en m'offrant un Ipod Touch, merci mon amour! Et puis j'ai eu un joli sac Crumpler pour mon nouveau mac book pro par sa famille, et un robot pour la cuisine par ma mère.
Tout aurait pu être sans douleur, mais parfois on peut essayer de faire le maximum pour rendre une personne heureuse, cela ne suffit pas...et ça fait mal d'entendre certaines paroles de cette personne surtout quand cette personne est ma mère...enfin je ferai toujours le maximum pour elle même si elle pense le contraire...
Repost 0
24 décembre 2007 1 24 /12 /décembre /2007 00:01
...quand tu descendras du ciel....ben en fait il a déjà fait un petit par chez moi...hi hi!! mais chut, je ne vous dirais rien avant le 25 décembre ;o) - il faut bien un peu de mystère et de magie!!undefined
Cette année, Noël va être spécial, beaucoup moins triste que d'autres années, je vous raconte tout ça à mon retour!
En attendant...le  Petit Papa Noël avec des yeux d'enfants...noel.jpg

je vous souhaite un très bon Noël!
Repost 0
Published by Dr Butterfly - dans d'un jour a l'autre
commenter cet article
19 décembre 2007 3 19 /12 /décembre /2007 11:17
Ouh la cela faisait longtemps que je ne vous avais pas parler de musique ! je vais réparer ça tout de suite en vous parlant des auditions "découvertes pour le printemps de Bourges".
Hier soir, avec Monsieur Bonne étoile -qui avait proposé cette soirée musicale- et mon homme, nous voici dans un lieu fort sympathique et bien au chaud (ben oui, il fait plutôt froid dehors!!) pour écouter de la musique "la maroquinerie" (rue Boyer, 20ème). C'est un endroit très convivial et qui possède aussi un resto (prix abordables, plats sympathiques et super bons!) que nous avons découvert à la fin du concert.
Au programme, 5 groupes, 5 styles différents:
    Alabrune,  http://www.myspace.com/alabrune
    3 minutes sur mer,   http://www.myspace.com/3minutessurmer
    Feloche,   http://myspace.com/feloche
    Mélanie Pain,    http://www.myspace.com/melaniepain
    Ousmane Danedjo,    http://www.ousman.net/

Très bonne soirée musicale! Avec je l'avoue un coup de coeur: Mélanie Pain que vous pouvez écouter ici.1322306350-m.png.jpg
Petite bonne femme dans sa petite robe blanche, tel un ange venu du ciel. Voix cassée et sensuelle, un fond pop, une frimousse coquine...ses chansons parlent d'amour...de la cigarette à Helsinki. Nous lui souhaitons bonne chance afin d'être sélectionnée pour le festival. Et comme dirait Bonne étoile "Cette nana, elle a tout pour plaire!"
Repost 0
Published by Dr Butterfly - dans d'un jour a l'autre
commenter cet article
16 décembre 2007 7 16 /12 /décembre /2007 21:56
j'aime bien l'ambiance des petites salles ou des grandes -tout dépend du film que je vais voir.  Mais vendredi soir, une séance ciné m'a été gâchée par un couple non respectueux.
Alors que nous allions voir une comédie pour nous changez un peu les idées sans avoir trop à réfléchir et pour rire,hobbie-cinema.jpg voici ce qui s'est passé...le film commence...un couple, alors qu'il y avait de la place ailleurs, fait déranger une partie d'un rang pour aller s'asseoir -évidemment nous faisions partie du rang! Le couple s'assoie à côté de nous, enfin à côté de moi...et là j'entends un bruit que je déteste dans les salles de ciné -surtout quand le film a commencé- le couple mange des pop corn!!! je bouillone...des bruits de pop corn pendant un bon 1/4 d'heure quand même! Mais ce n'est pas tout! non non!! la nana a fait des commentaires (forts) pendant tout le film comme si elle était dans son salon! même après quelques "CHUT" que j'ai lancés ...ça ne l'a pas arrêtée! enfin...oui oui ce n'est pas encore fini!!! le mec a répondu à un appel téléphonique (il devait être sous vibreur car je n'ai pas entendu de sonnerie), et il a parlé pendant 5 bonnes minutes!!! vous y croyez à cela!!!! moi ce genre de comportement ça me met vraiment hors de moi!!
18807224.jpgUn séance ciné un peu gachée par ce genre de personnes...mais bon le film en question "Les femmes de ses rêves" avec Ben Stiller est une bonne comédie à l'américaine, avec de bons gags. Histoire rigolotte, un bon moment de détente (si vous n'êtes pas dérangés par des gens sans gêne!). Ce n'est pas forcément Le film de l'année mais on rigole bien et c'est l'essentiel. Alors si vous avez envie de vous changez les idées, allez y! Mais méfiez vous de vos voisins!!!

synopsis. Eddie est un velléitaire qui cherche depuis des années la femme parfaite. Persuadé d'avoir trouvé celle-ci sous les traits de la belle et très sensuelle Lila, il décide de mettre fin à un célibat prolongé, et l'épouse quelques semaines seulement après leur rencontre, avec les vifs encouragements de son père et de son meilleur ami.Mais la lune de miel au soleil du Mexique tourne au cauchemar, car Lila ne tarde pas à révéler sa vraie nature - terrifiante ! - et comprend qu'il a épousé... l'erreur de sa vie. Au bord de la crise de nerfs, le malheureux reprend espoir à la vue de la douce et belle Miranda, et s'enflamme une fois de plus, convaincu d'avoir découvert l'âme soeur. Problème : comment faire sa conquête tout en tenant Lila à l'écart ?
Repost 0
13 décembre 2007 4 13 /12 /décembre /2007 20:56
Je voulais faire un "bla bla" sur un programme auquel je participe au boulot mais je vais le réserver pour un autre jour, ce sera un "bla bla" plus léger mais qui à un rapport quand même avec le boulot, vous allez comprendre pourquoi!
Ce midi, déjeuner avec mon chef en tête à tête pour parler boulot en dehors du cadre du labo, on se fait ça une fois par mois (il le fait aussi avec mes autres collègues). Concept plutôt sympa, surtout que depuis quelques temps, l'ambiance au labo c'est pas trop ça...bref et puis pour moi en ce moment pas mal de boulot, des journées bien chargées -préparation au concours oblige!
D'habitude nous allons dans une brasserie en face du labo "la ménagerie". Mais ce midi, c'était complet! Alors, une rue plus bas, j'avais repéré un petit resto (il est sur le chemin lorsque je vais chez mon gentil kiné). Depuis quelques jours, il y a un tournage de film dans le coin...mais pas de soucis,  nous traversons camions, bus-loges et autres pour enfin ouvrir la porte du resto "L'Olivier". Cuisine traditionnelle française au programme dans le cadre genre bonne cantine. Nous voici à table (rognon au porto dans mon assiette) et nous papotons de mes projets, des "trucs" à faire, je vous passe les détails...il y avait beaucoup de monde, beaucoup de bruit, et étant placée derrière un poteau je n'avais pas vu qui s'était installé à la table à côté...
Un bon petit plat, café et l'addition! je me lève et je passe devant cette fameuse table...j'essaie de me faufiler car il yguillaume-canet-reference.jpg avait du monde au buffet des desserts...je tourne la tête une fois vers cette fameuse table...je continue de me frayer un chemin mais ce visage me dit quelque chose...alors je tourne de nouveau la tête...un regard se pose sur moi...oh mais c'est... Guillaume Canet !!!!! waouhhh!!! J'étais un peu émue quand même!!
Repost 0
9 décembre 2007 7 09 /12 /décembre /2007 21:32
Samedi soir, rendez vous à la maison de la culture du Japon, pour un spectacle de butô. Si vous vous souvenez, à Baltimore en plus de cours de Yoga, je découvrai cette danse contemporaine japonaise.
buto.jpgEn compagnie de Bonne Etoile et mon homme, au programme pour cette soirée des solos masculins.

Akira Kasai
« Les Quompeitaux »
Kota Yamazaki « La folie des dauphins »
Hiroaki Umeda « Duo »
Les solos ont été tous les trois différents avec une émotion particulière pour chacun des danseurs. Depuis que je l'ai pratiqué, je suis très sensible aux émotions dégagées dans les chorégrapies de butô. C'était beau tout simplement.
En faisant des recherches sur google (notamment pour trouver des cours sur Paris car j'aimerais reprendre), je suis tombée sur cet article qui parle très bien de ce qu'est et représente le butô. bonne lecture!

Version adaptée d'un article publié à l'origine en hollandais dans DANS 12 (1994) numéro 6 (septembre), p. 22-23 © texte et traduction en anglais : Harmen Sikkenga. Traduction de l'anglais au français: Mario Veillette
 
Le caractère japonais pour butô est consititué de deux éléments:
Bu - danse  
Tô - pas , marche
Ensemble: Danse qui frappe des pieds
 
Pour plusieurs, le butô est une sorte de théâtre étrange. Ce n'est pas tout le monde qui le considère comme étant une forme de danse. La naissance de cette danse extraordinaire nous amène au Japon de l'après-guerre; en fait, à la première performance de Kinjiki en 1959. C'était une chorégraphie courte et sans musique qui a provoqué un scandale; dans la chorégraphie, un jeune garçon (Yoshito Ohno) a une relation sexuelle avec un poulet pour ensuite l'étrangler entre ses cuisses. Dans l'obscurité qui suivait cet événement,  un homme - Tatsumi Hijikata - s'approchait du garçon.
 
Depuis, le butô est qualifié de choquant, provocateur, physique, spirituel, érotique, grotesque, violent, cosmique, nihiliste, cathartique, mystérieux. 
 
Le terme Ankoku butô - plus tard abrégé en butô - a été proposé par Hijikata. Il signifie la "Danse des Ténèbres". On peut décrire le butô comme un mélange d'éléments de théâtre japonais traditionnel, de  "Ausdrucktanz" et de mime. Il a marqué une rupture avec les règles des danses établies et laisse beaucoup de place à l'improvisation. Les caractéristiques que l'on voit souvent sont les corps peints en blanc, les mouvements lents, les têtes rasées et les positions tordues. La danse évoque des images de décrépitude, de crainte et de désespoir, des images
d'érotisme, d'extase et d'immobilité.
Le butô a subi les influences de l'Ausdrucktanz. Dans les années vingt, beaucoup de danseurs japonais sontallés étudier la danse européenne en Allemagne. À leur retour au Japon, ils ont fondé des écoles de ballet danslesquelles les deux, Kazuo Ohno et Hijikata, a reçu leurs premières leçons. Ces deux pères fondateurs du butô se sont rencontré en 1954. Leur rencontre s'est avérée être le commencement d'une coopération qui a duré des années. Hijikata dirigeait et chorégraphiait beaucoup pour Ohno. Le studio d'Hijikata est devenu le centre du mouvement butô, un mouvement présentant autant de visages qu'il y a des danseurs. Il existeune différence énorme entre le butô esthétique de Sankai Juku et les matières brutes, joyeuses ou les formes extrêmes que l'on peut voir avec Byakko-Sha et Dancing Love Machine.  Mais cette histoire ne nous dit pas pourquoi cette danse a tant d'impact. Quel est son rôle ? Quel est sa signification pour le théâtre et la danse ? 
 
La naissance du théâtre peut être tracée jusqu'aux cérémonies dans lesquelles les rituels jouaient un rôle important. Les rituels sont les réceptacles de l'âme de la communauté.  Nous y rencontrons ses valeurs et ses codes moraux. L'histoire de la danse nous montre le déclin de tels rituels. Avec la naissance des ballets narratifs est apparu la danse moderne, qui est devenue de plus en plus abstraite et concentrée sur le mouvement pur. Selon Grotowski, le butô est la recherche d'une forme très antique d'art où les créations rituelles et artistiques étaient intimement liées; où la poésie était chanson, la chanson était incantation, le mouvement était danse." (2)

Le butô connecte le conscient avec l'inconscient. Le mouvement n'est pas dirigé de l'extérieur, mais, apparaît dans l'interaction entre le monde extérieur et le monde intérieur. 
 
Certaines personnes disent que l'essence du butô se trouve dans le mécanisme par lequel les danseurs cessent d'être eux-même et deviennent quelqu'un ou quelque chose d'autre. C'est une conception différente de la danse conventionnelle où le corps du danseur exprime une émotion ou une idée abstraite. Par exemple, prenez l'étude d'un coq. "L'idée était d'éliminer de  l'homme toute son humanité intérieure et de laisser l'oiseau prendre la place. Vous pouvez commencer en imitant, mais l'imitation n'est pas votre but final; quand vous croyez que vous pensez complètement comme un poulet; alors, vous avez réussi." (3)  La chose importante avec cette danse, ce n'est pas la transformation en poulet, mais la transformation elle-même, le fait que vous changiez. C'est seulement de cette manière que vous pouvez rendre au corps son état original - disait Hijikata. Ce n'est pas la description ou le symbolisme qui est la base du butô. C'est la métamorphose. 
 
Selon Min Tanaka - qui a mis en scène en 1994 Pouvons-nous Danser un Paysage ?  dans le cadre de Het Muziektheater à Amsterdam - le butô que l'on retrouve dans cette performance n'est pas la peinture blanche, les corps nus ou les bouches ouvertes, mais le fait de poser des questions sur l'origine et la signification de la danse. "Il ne s'agit pas de la question à savoir si vous pouvez danser un paysage ou en utiliser un dans la danse. Le plus important, c'est la question : Qu'est-ce que la danse ? Vous devez vous libérer de la définition conventionnelle de la danse pour l'étendre tout près de la définition de la vie même. Pouvons-nous Danser un Paysage ? est en fait une recherche sur les origines de la danse." (4)  C'est cette recherche qui donne sa force au butô. Peut-être cela nous permet-il de rendre à nos corps leur état original et de nous réconcilier avec nous-même et avec le monde qui nous entoure.

 
Notes 
1. Bonnie Sue Stein dans "Butoh; twenty years ago we were crazy, dirty and mad" The drama review 30 (1986) 2, 107-125. 
2. Osinski, Zbigniew. "Grotowski blazes the trails: from objective drama to ritual arts" The drama review 35 (1991) 1 spring, 95-112 
3. Ojima Ichiro cité dans : Klein, Susan Blakely Ankoku buto : the premodern and postmodern influences on the dance of utter darkness. Ithaca (New York). : Cornell University, 1988, 97p. (Cornell East Asia Papers.) 
4. Min Tanaka cité dans : Min Tanaka + Appel .  Notes de programme de la performance: Pouvons-nous Danser un Paysage ? Amsterdam : Het Muziektheater, 1994 
 
 
Repost 0